Mort après la vaccination aux Seychelles

Dr Vinita Poorun : « Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives »

Bloomberg rapporte, dans un article, que le Public Health Commissioner des Seychelles a annoncé le décès de deux personnes après qu’ils ont reçu leurs deux doses du Covishield. L’information est à prendre « avec des pincettes », selon la Dr Vinita Poorun. Il faut, dit-elle, « s’enquérir de la cause du décès avant de tirer de conclusions hâtives ».

Selon l’article de Bloomberg, le Public Health Commissioner des Seychelles, Jude Gedeon, souligne que les deux personnes avaient des antécédents médicaux. « Les deux avaient une maladie grave et une défaillance d’organes », a-t-il précisé face à la presse, il y a quelques jours. « On ne peut dire que c’est le vaccin qui a causé le décès de ces personnes. Il faut bien s’enquérir de leur situation et s’interroger sur les circonstances qui ont entraîné leur mort. »

C’est l’avis de la Dr Vinita Poorun, Chairperson du Mauritian National Immunization Technical Agency Group (MAUNITAG) et membre du National Vaccination Committee. Elle est d’avis que ce sont sans doute les comorbidités dont ces personnes souffraient qui ont provoqué leur décès.

Le Dr Poorun souligne néanmoins qu’il y a eu des cas avec l’AstraZeneca qui étaient associés avec des thromboses liées à une insuffisance de plaquettes. Mais c’était deux cas sur un million de personnes vaccinées. Cet état de choses avait été initialement imputé aux anticorps qui provoqueraient une déficience en plaquettes, engendrant des caillots de sang dans le cerveau ou dans le cœur. Il a même été noté que les bénéfices du vaccin sont plus grands que les risques.

Fonte articolo: https://defimedia.info/mort-apres-la-vaccination-aux-seychelles-dr-vinita-poorun-il-ne-faut-pas-tirer-de-conclusions-hatives

 

Notifica di
0 Commenti
Inline Feedbacks
View all comments
0
È il momento di condividere le tue opinionix
()
x